Zoom sur Strasbourg

Visite et déjeuner au Parlement européen, une visite dont on se souviendra…

À la suite des attentats dans la nuit du 11 au 12 décembre sur le marché de Noël de Strasbourg, notre visite au Parlement européen prévue le même jour à 10 h a été en suspens jusqu’à 7 h 45, heure à laquelle la réunion de crise organisée au Parlement européen a autorisé la reprise des visites.
Après la traversée en tram d’un Strasbourg déserté, d’un marché de Noël fermé, la visite a enfin pu se dérouler sous la conduite de l’assistante parlementaire de Mme Anne Sander, députée européenne, dont les explications ont captivé l’assistance. Mme Anne Sander, dont l’agenda était bien sûr fortement perturbé, nous a quand même rejoints quelques instants pour la traditionnelle photo.
Le groupe a ensuite été dirigé vers le grand amphithéâtre pour assister à la remise du prix Sakharov puis aux votes.
À l’issue d’une minute de silence demandée par le président de l’Assemblée pour les victimes de l’attentat, des propos très violents ont été échangés entre certains parlementaires et le président, qui a traité l’un d’eux de « clown hystérique ». Une parlementaire italienne a également protesté, sous les huées des autres députés, de « sa privation de liberté » lorsque les députés ont été confinés au Parlement, par mesure de protection, jusqu’à 3 heures du matin.
Quelque peu choqué par cette ambiance peu digne d’une assemblée aussi prestigieuse, le groupe a été dirigé vers le restaurant où le repas était, lui, digne de cette enceinte. Dans une ambiance très conviviale, au milieu de nombreux députés très connus, les participants ont échangé leurs impressions sur cette journée qui restera dans les mémoires. Ils se sont séparés après avoir reçu un petit cadeau de la part de Mme Anne Sander, et pour certains après un tour à la boutique du Parlement.
Les photos de cette journée sont sur notre site.
Contact : Pierre Marck, fgrcfstbg@free.fr, http://fgrcfstbg.free.fr