Le gouvernement facilite le recours aux tests antigéniques

21/10/2020

Afin de désengorger les laboratoires d’analyses médicales et de renforcer la stratégie de dépistage de la Covid-19, le gouvernement a décidé d’assouplir les cas de recours aux tests antigéniques. Ces tests moins fiables mais beaucoup plus rapides que les tests PCR peuvent désormais être réalisés dans une "situation de dépistage individuel" par des médecins, infirmiers ou pharmaciens.
L’arrêté du 16 octobre 2020 précise que ces tests peuvent être pratiqués sur des personnes asymptomatiques, hors cas contact ou personnes identifiées au sein d’un foyer épidémique. Les personnes symptomatiques ne peuvent, quant à elles, se faire dépister que si trois conditions sont réunies : un test PCR ne doit pas pouvoir être obtenu avant 48 heures ; les premiers symptômes doivent remonter à moins de quatre jours ; les personnes testées ne doivent pas appartenir aux publics à risque.