Les confinements successifs ont atteint le moral des retraités

L’Institut national d’études démographiques a publié une analyse de l’enquête Consol2 réalisée en avril-mai 2021 par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav).
Il en ressort qu’un retraité sur deux vivant à domicile estime qu’il avait un meilleur moral avant la crise sanitaire.
L’étude indique également que le sentiment d’isolement dépend de facteurs sociaux
Les jeunes retraités, "freinés dans leurs loisirs et leurs projets", sont particulièrement concernés par cette baisse de moral. Le niveau de sociabilité pèse également sur le sentiment d’isolement, avec l’impossibilité de rencontrer les proches ou d’effectuer des activités en dehors du logement.

Reste à savoir si cet état de fait va s’inscrire durablement.